• Messages médiumniques de kardec.fr - 15 octobre 2013

     Le Centre d'études spirites Allan kardec de Wattrelos

    kardec.fr

     

    Messages du 15 octobre 2013

     Nous sommes heureux de vous proposer le compte-rendu de notre dernière séance du mois d'octobre 2013. Les messages que nous recevons s'affinent de plus en plus, nous délivrant un enseignement très pointu et pertinent. Chaque mois nous nous interrogeons sur plusieurs thématiques et nous les exposons aux esprits en début de séance. Les réponses des guides nous parviennent par écriture automatique, via un de nos médiums. Le travail à la planche Oui-Ja est simultané, mais délivre majoritairement des messages personnels à chaque membre du groupe, qui ne sont volontairement pas reproduits ici par souci de confidentialité et d'intérêt pour un large public.


    Entendez vous la voix éthérée des anges ?
    Ils vous guident sur le droit chemin.
    Les murmures, les échos, les chuchotements sont bruits.
    Dans le silence de l'âme sont nos prières.
    Dans le silence, dans la méditation, que vos pensées languissent !
    Votre âme doit s'épanouir, comme une frêle fleur au soleil.

    Ceux qui se sont aimés se retrouveront toujours.
    Ceux qui ont les mêmes affinités spirituelles, de l'autre côté se réunissent.
    Ce qui compte n'est pas la forme du culte, mais l'amour de Dieu que l'âme porte en elle.
    Ici elles ont un meilleur pressentiment de l'idée de Dieu.

    Au moment de son départ, l'Esprit incarné commence progressivement à se dégager.
    Les liens charnels se délitent et la vue spirituelle s'élargit.
    L'âme agonisante entrevoit déjà sa destinée.
    Ce moment est vécu différemment selon chacun.
    Si l'esprit a rempli sa mission durant son existence terrestre, l'âme est heureuse.
    Elle entrevoit déjà sa félicité future.
    Sinon elle ressent les affres de l'angoisse. Certaines grinceront des dents.

    Nous parlerons un peu plus longuement de la destinée de l'âme dans une prochaine séance.
    Nous voulons maintenant parler de l'évolution de la matière et de l'Esprit.

    La vie ne naît pas ex nihilo.
    Elle apparaît lorsque les conditions physico-chimiques sont favorables à son développement. Des lors, le principe vital peut animer la matière organique.

    Les animaux ont une âme comme la vôtre.
    L'Esprit animal suit d'autres buts que celui de l'esprit humain, bien que tous deux habitent le même habitat. Tous deux ont leur rôle dans la création.
    L'Homme, ayant par évolution acquis le libre arbitre, a une grande responsabilité dans la préservation de son environnement, de la faune et de la flore.
    Actuellement l'Homme détruit son Éden.
    Nous souffrons qu'il y ait tant d'espèces qui disparaissent.

    Les mécanismes de l'évolution biologique sont admirables.
    Aveugle celui qui nie la cause première ou l'Intelligence qui actionne tous ces mécanismes.
    Ces derniers séparent Dieu de sa création, faute de séparer l'évolution de la matière de l'évolution de l'Esprit.
    Dieu est Esprit. Il souffle sur son oeuvre. Son souffle est ces lois.
    Les gènes, support de l'information, sont matériaux. Le constructeur est l'Esprit.
    L'intelligence est un attribut de l'Esprit.

    Nul dessein n'est préétabli dans l'évolution.
    La trajectoire évolutive des espèces ne devait pas forcement aboutir un jour à l'apparition de l'espèce humaine. Le genre humain aurait pu très bien ne pas apparaitre.
    Il serait orgueilleux d'affirmer que le genre humain est au sommet de l'évolution animale et que la Terre n'a été faite que pour lui.
    Si l'Homme disparaissait un jour dans un holocauste nucléaire, son esprit trouverait une nouvelle enveloppe pour s'incarner, ailleurs dans un autre globe.
    Le périsprit est une enveloppe plus flexible, étant semi matérielle, que l'enveloppe terrestre complètement matérielle. L'Esprit s'enveloppe des fluides du milieu duquel il s'incarne.
    Il s'émancipe du substrat matériel au fur et a mesure qu'il évolue.

    Un monde peut vous paraitre inhabitable mais il ne l'est pas pour des Esprits plus évolués.
    La complexité des formes de vie organique n'est pas corrélée à celle de l'évolution de l'Esprit.
    Néanmoins, il est évident que pour remplir des fonctions complexes, l'âme doit s'incarner dans un corps approprié pour accomplir de telles fonctions, la forme humaine étant l'une des plus grossières.

    Seul Dieu n'a ni commencement ni fin.
    Tout donc, hormis Dieu, a un début.
    L'Esprit est né des ses mains. Son but est d'avancer vers Lui.
    L'Esprit peut atteindre la perfection morale et intellectuelle, sans pour autant cesser d'avancer.
    Dieu ne cessant de créer, l'Esprit est toujours pourvu de nouvelles responsabilités.
    C'est en cela que l'Esprit ne cesse d'évoluer, car il n'est jamais dans une éternelle oisiveté.

    Jadis, les hommes ont cru a l'inégalité des races au point de vue physique, intellectuel ou moral.
    Vous savez aujourd'hui qu'il n'en est rien et que la diversité culturelle, adaptée à chaque environnement, est une richesse pour l'humanité entière.
    Il y a un fossé entre la société humaine et la société animale.
    Si vous comparez vos sociétés entre elles, de celles qui sont dites primitives de celles qui sont dites plus civilisées, alors il ressort de cette comparaison que toutes sont dans un état d'avancement incomplet.
    Toutes les nations doivent progresser.

    Les réponses sont données.
    Nous partons.
    Nous sommes heureux si le le souffle brûlant de l'amour sublime vos coeurs
    .

     

     

    Messages médiumniques de kardec.fr du 02 au 04 / 2014

     

    « Entretien du médium Alain-Joseph Bellet pour Sud-RadioConférence du Dr Christophe Fauré sur le processus de deuil »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : ,